mercredi 22 août 2012

Sonate pour main gauche...



 Sois honorée ma senestre,
 Toi qui a vaillamment pris le relais,
lorsque ma dextre s'est mise aux abonnés absents sous le fallacieux prétexte qu'une fracture du poignet droit l'immobilise !

Feignasse, va ! ...et chochotte, en plus. Que d'histoires pour pas grand'chose, c'est même pas un accident du travail, ni un acte de bravoure, ni un sport élégant et dangereux, ni un conjoint frappeur ... non, une simple glissade sans gloire de son (andouille) de propriétaire !...Ma main droite, toujours pressée de faire son intéressante s'est précipitée pour me retenir ... avec le résultat susdit !

Donc honneur à toi ma main gauche-la mal aimée, celle qui ne sait rien faire, qui n'est pas autorisée à dire "Bonjour", celle que mes parents appelaient "la vilaine main" quand je tentais de m'en servir à table.

Eh oui ! j'appartiens à cette génération qui a pris des coups-de-dos de-fourchette, pour m'obliger à me servir de "la belle main"!!! ...bon, je m'en tire bien, suis pas devenue dyslexique, enfin très peu, dans les chiffres.

Je vais encore faire ma Cosette.

Mais si je peux donner un conseil aux gauchers : protégez-la bien, cassez-vous la main droite !

25 commentaires:

  1. des deux indépendamment mais jamais la droite sans la gauche.
    Bzzz...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est sûr, faut toujours un contre-pouvoir ...

      Supprimer
  2. Ah voilà l'explication ! Cette glissade c'était avant ou après dégustation du Rollot ? Style je me précipite j'ai un frometon qui m'attend... ou j'en ai trop mangé j'vais m'allonger...
    En tout cas, tu remercieras ta senestre de ma part, de t'avoir permis d'écrire ce billet. Et en écriture manuscrite est-elle aussi douée, toi la gauchère contrariée ?
    GROS BECS m'tiote Solveig.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Rollot, je le déguste posément, religieusement, comme il se doit !
      Quant à ma vilaine main elle écrit très mal et en majuscule seulement, peut mieux faire ...
      Bisous Marité

      Supprimer
  3. Je ne ferai pas de commentaires sur les causes de la glissade...Quand j'étais gamin, la main gauche dans nos écoles religieuses de Bretagne qui avaient quasiment le monopole de l'éducation, c'était le main du Diable !
    Heureusement que les NTIC sont arrivées...Pour taper sur un clavier, même avec un plâtre, on arrive à écrire des deux mains...

    Bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La main du diable !!! ... Diantre, z'y allaient pas avec le dos de la ... fourchette !
      Vive l'informatique.

      Supprimer
  4. Pendant que ta main droite se repose, tu vas redevenir gauchère alors!? Tu vas voir qu'elle va se souvenir de plein de choses, ta main gauche. C'est très malin les mains gauches et ça se venge parfois sur le tard des coups de fourchette.

    Bisous!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ambidextre ! Mon rêve. Y aura contestation, c'est sûr.
      Pour l'instant suis bien contente d'être gauche de la main droite et maladroite de la main gauche !
      Bisous Lo.

      Supprimer
  5. Comme a dit Notre Seigneur;
    "Que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite!"
    Tout est bien...
    Trêve de blagues... courage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison Alma, tout est en ordre, Dieu reconnaîtra les siens !
      Merci pour les encouragements.

      Supprimer
  6. Oh, cela me parait être une expérience intéressante ! Quelle chance tu as, tu vas voir la vie en rose. Bises. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, faut voir le bon côté des choses !
      Mais tu sais bien que je voyais la vie en Rose avant ...
      Bises.

      Supprimer
  7. Faire des dérapages non contrôles, ah faut vraiment être gauche!
    Bon ben, j'te dis pas à deux mains, mais je te souhaite un prompt rétablissement!

    ***
    BIZZZOUZZZZ et bon courage, ma Zamie****

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, petit n'âne moqueur !
      Je contrôlerai mieux la prochaine fois (surtout, je mettrai la lumière la nuit ...)
      Bisous

      Supprimer
  8. Finalement c'est une chance, tu vas réveiller de vieux réflexes enfouis et t'apercevoir que finalement la gauche est sacrément adroite...

    Allez courage!

    RépondreSupprimer
  9. Oui, j'ai beaucoup de chance !
    La réhabilitation suit son cours (lentement), merci Chrys.

    RépondreSupprimer
  10. Amusant! Et une certaine philosophie à méditer.

    RépondreSupprimer
  11. Alors du coup, tu sais te servir des deux, c'est chouette !
    Bon rétablissement quand même !

    RépondreSupprimer
  12. coucou ma belle, merci d'être passée sur mon blog..et celà m'a permis de refaire un article..merci ma bonne fée...et pour PC...un peu de mal à la réécouter..pas facile les peines de coeur, mais demain, je retrouve la retrouver sur FI...elle m'a tellement manqué..
    Je te fais de gros bisous
    Dominique

    RépondreSupprimer
  13. pour Dominique impossible d'écrire sur votre blog
    laurence a dit...
    Des bises Dominique pour te faire oublier un peu la fatigue et pour avoir garder mes petits enfants je sais qu' il en faut... mais le résultat de leurs yeux tendres et émerveillés est là pour te fair voir la vie en rose c'est si important les petites classes...

    RépondreSupprimer
  14. Solveig pour travailler avec les "dys"il est important de vérifier la verticalité et la symétrie du corps...

    RépondreSupprimer
  15. Tu sais ce que l'on dit : ça ne casse pas deux pattes à un canard. Ton billet prouve le contraire. Tu es brillante dans cette histoire de casse. Comme quoi.
    Douce convalescence, chère Solweig et à bientôt.

    Roger

    RépondreSupprimer
  16. je suis désolée,mais..un triple salto arrière ça n'a rien d'une simple glissade...tu es trop modeste ma chère Solveig...gros bisou♥ et soigne-toi bien

    RépondreSupprimer
  17. C'est vrai que depuis, je suis en contact avec le cirque Pinder qui, comme toi, vient de reconnaître mes talents !!!
    Bisous Isa.

    RépondreSupprimer

Un commentaire ?...quelle bonne idée !