mercredi 29 septembre 2010

Octobre


J'ai cru sentir que ces vacances prolongées semblaient suspectes et même franchement désagréables à certain(e)s ... qui ont repris le collier depuis longtemps et que les malheurs de mes deux insectes récalcitrants ont laissé de marbre ...

Bon, bon ... je vais donc être obligée d'écrire mon texte toute seule comme une grande, en essayant de ne pas commettre de lapsus, comme la ci-devant Ministre de la Justice.
A quoi pouvait donc penser cette malheureuse femme ? ... elle qui aime être citée, c'est gagné !
Depuis deux jours ses paroles passent en boucle sur toutes les ondes de France et de Navarre ...

Passons plutôt à la poésie qui émane de cette saison privilégiée, où tout se transforme en or ...
Par les temps qui courent c'est un bienfait, l'or-valeur refuge s'il en est ... tous ceux qui ne peuvent amasser de lingots, auront au moins la satisfaction de s'en mettre plein les mirettes, de se rouler dedans , de faire des liasses de feuilles et des bouquets somptueux !

Je ne sais pas ce qui arrive à mon conjoint ? ... il semble ne pas tellement apprécier la poésie ...
pourtant, quand je le croise au détour d'un couloir et que je lui dit :

" Salut, bois couronnés d'un reste de verdure
Feuillages jaunissant sur les gazons épars ..."

Ben, il a pas l'air content !!!
J'aimerais, moi, vivre avec un poète ... on ne sait vraiment que faire pour leur faire plaisir à ces hommes .

Si vous avez une idée sur ce qui lui déplaît, faites-m'en part ... avant qu'il ne demande le divorce.

Et vous, vous aimez cette saison ? ... ou ça vous fait sombrer dans la déprime ?

J'espère que non, il y a encore tant de jolies journées ensoleillées à savourer, même si on ressort petit à petit les écharpes et les pulls.

A bientôt ... salutations dorées et néanmoins sincères !

12 commentaires:

  1. coucou ma belle, moi, j'aime bien l'automne et l'hiver, bon quand il s'éternise je n'aime pas trop..mais l'automne, j'aime bien les dimanches soir, avec le thé et les petits gâteaux, les feuilles qui tombent et le jour qui diminue...j'aime bien rentrer chez moi à la nuit tombée...remettre les manteaux, les écharpes et les pulls...comme je le dis je suis une fille de l'hiver....étant née en janvier, je pense que c'est pour ça...bon, aujourd'hui, il ne fait pas trop froid..j'ai acheter des chaussures pour passer l'automne et l'hiver et remettre en place, mais jolies chaussures d'été...et j'aime Noël, les sapins et les décorations....on ne se refait pas...moi, je suis plus en déprime entre l'hiver et le printemps...je te fais de gros bisous...et pour ton mari...tu dois trop lui rappeler son âge avec ton dicton...mdr...
    Dominique

    RépondreSupprimer
  2. Merci Dominique, moi aussi je suis une fille de l'hiver ... née en décembre, du coup j'ai horreur de la chaleur !
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  3. Fils de février, je salue les hivernales blogeuses. Mon avis, "Bois couronnés" n'a pas été apprécié à sa juste valeur. A méditer.
    Bzzz...

    RépondreSupprimer
  4. Cet Octobre doré chez vous est une splendeur avec cette magnifique Photographie . EB.

    RépondreSupprimer
  5. heureuse que tu sois revenue la poèsie en tête

    RépondreSupprimer
  6. Si j'aime la saison? Incontestablement oui, c'est ma saison préférée!! La symphonie des couleurs d'automne me remplie de bonheur...
    Très belle journée couleurs fauves!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai mal formulé mon intitulé: le voyage c'est un peu ce qui nous lie sur la "terre des blogs" et qui nous inspire des histoires, des photos, des réponses, des films...là ou l'imaginaire est roi...

    RépondreSupprimer
  8. Ton passage sur mon blog me donne la belle occasion de te lire, de sourire et de te confirmer qu'entendre de la poésie n'est pas toujours du goût de tout le monde ;)

    Une belle illustration pour cette magnifique saison.

    RépondreSupprimer
  9. LIEU DE L’ENFANCE

    Merci de ton petit mot sur mes souvenirs d'enfance

    Mon,père était un globe trotter

    de temps en temps quand ses missions n'étaient pas
    trop difficiles, dangeuses plus exactement

    nous pouvions le suivre

    alors c'était trois mois ici ou là ,

    lui notre précepteur ou les écoles locales

    Alors c'est pour çà que mon français n'est pas toujours droit

    Car le mot enseigné par les maîtres des pays

    ils y avaient des accents qui faisait

    entendre les mots d'une manières très différente
    que la réalité du son

    ce qui est terrible :
    mes fautes de subjonctif et de passé simple

    car les maîtres n'avaient enregistrés dans le bon ordre les irrégularité

    Quand je conte les gens pointilleux sur le texte

    tordre la tête les enfants en riant me corrigent
    d'autres quand j'arrive m'appellent en se moquant

    eh « Subjonctif » ou « Passé Simple »
    et d'autres reprennent les surnoms

    Je trouve qu’ avoir eu un passé simple
    aurait fait une écriture moins fournie

    quand être appelée subjonctif, c'est le plus beau des compliments

    c'est le verbe du devenir référence,
    au livre de d'Ormesson "la grammaire l'île du subjonctif"

    voilà alors j'ai roulé mes 4 BOSSES

    MERCI POUR TON ODE à L'Automne ET DE TA VISITE

    RépondreSupprimer
  10. Il faut trouver quelque chose à aimer pour chaque saison, sinon, c'est triste d'attendre la seule saison que l'on aime !
    L'automne et ses belles couleurs !

    RépondreSupprimer
  11. magnifique billet qui me ravie le coeur nous croisons nos amours nos femmes lanterne de tempéte pur trouver son chemin
    heureusement que l'on a moins besoin d'elle car il est difficile aujourd'hui de trouver des femmes aussi portante

    ton histoire de chat rebaptiser en chien me fait rire je t'embrasse et merci de ta visite
    et encore et encore de parler ELLES MERCI DE L'HOMMAGE QUE VOUS LUI FAITES
    FRANKIE

    RépondreSupprimer

Un commentaire ?...quelle bonne idée !